Emergenza : optimiser l’utilisation de Facebook pour promouvoir son groupe

emergenza julien delpy

Très vite après la création d’internet les réseaux sociaux ont fleuri et c’est aujourd’hui un outil incontournable. Pour un artiste c’est un levier important pour se faire connaître, cela permet la diffusion, le partage et l’échange d’informations, de photos et de vidéos. C’est devenu un moyen important pour développer une communauté (et dieu sait que les communautés de fans sont des relais essentiels pour vos productions musicales) et promouvoir ses créations.

De MySpace à Twitter, en passant par Facebook, Instagram ou Youtube, beaucoup de musiciens et de groupes ont pris le réflexe de “réseauter” pour faire se faire connaître. Utilisés à bon escient, ils peuvent beaucoup vous apporter.

Le leader dans ce domaine c’est bien évidemment Facebook. Lancé en 2004, il a longtemps laissé de côté le milieu musical, jusqu’à la création des “pages”. Une vague d’artistes, de groupes et de musiciens y ont alors vu une nouvelle opportunité d’élargir leur réseau.

Même si le géant est un outil facile à prendre en main et à utiliser, il ne suffit pas de simplement poster du contenu et attendre que le temps passe, c’est un petit peu plus compliqué que ça malheureusement.

Mais pas de panique il existe des petites astuces et techniques pour promouvoir au mieux son groupe à travers les réseaux sociaux, et en particulier Facebook.

Première chose à connaître : le Reach. Terme un peu barbare qui désigne la capacité d’une marque (ou ici d’un groupe du coup) à toucher les fans de sa page lors d’un post. Composé de :

  • la portée des posts
  • des réactions des personnes à qui l’info est transmise (les like, les partages et les commentaires)
  • de la provenance des publications
  • de la capacité de diffusions achetée à Facebook (ce qui sert à propager le message avec plus d'efficacité)

Tout est ensuite interconnecté et l’algorithme dévoile un chiffre qui correspond au nombre de personnes atteintes par la publication. Ce qu’il faut donc retenir c’est que plus ces éléments sont bien utilisés, plus votre reach sera bonifié. Une fois qu’on a compris cette histoire d’algorithme on peut passer à la pratique.

Première étape : analyser

Il ne s’agit pas de poster à n’importe quel moment. Bien que de nos jours les gens soient très souvent derrière leurs téléphones, leurs ordinateurs ou leurs tablettes, il y a des moments plus propices que d’autres pour publier du contenu. Si l’envie vous prend de partager une vidéo de vous en train de faire un super solo de guitare à 2h du matin, peu de chance pour qu’un maximum de personnes la voit. Privilégiez plutôt le temps du midi ou encore mieux en fin de journée, lorsque les gens rentrent du travail et font le tour des réseaux dans les transports ou une fois qu’ils sont bien confortablement installés dans leur canapé. Visibilité assurée !

Seconde étape : la qualité du contenu

Tout le monde s’en fiche de savoir que votre chat à cassé le vase que votre femme tenait de son arrière grand-mère, ou que votre fils a perdu sa première dent de lait. Les personnes qui vous suivent, vos fans veulent connaître votre actualité, savoir si vous sortez des nouveaux sons, si vous allez faire un concert dans LE bar de la ville. Le but étant de leur donner envie de partager l’information en question à leurs potes et leur entourage en général.

Contenu de qualité = contenu partagé.

Pour assurer encore plus, veillez à publier régulièrement des posts, attention sans pour autant spammer vos fans.

Les événements réels et contenus de qualité vous aideront grandement. Vous n’avez pas de concert live prévu ? Inscrivez vous à l’un des nombreux tremplins qui permet de jouer sur scène. Par exemple Emergenza, le festival présent dans près de 15 villes en France donne la possibilité d’évoluer sur des scènes de qualité à travers le pays avec un matériel et un encadrement professionnel, une occasion d’avoir du contenu de très bon niveau.

Pareil quand vous sortez des sons ou des clips soyez exigeants en terme de qualité.

Troisième étape : créer le contact avec votre communauté

Likes, commentaires, partages… Pleins de moyens sont mis à disposition des communautés pour interagir avec vous. Et le mieux dans tout ça c’est que lorsque que quelqu’un réagit à votre publication, ses amis peuvent le voir dans leur fil d’actualité. Alors soyez malins, faites en sorte que les personnes qui vous suivent entrent en contact avec vous : n’hésitez pas à poser une question à la fin de vos posts, ouvrez le dialogue cela fera augmenter à coup sur votre reach (ne l’oublions pas).

La vraie bonne idée c’est d’également de répondre aux commentaires, ça contribuera à maximiser la portée de vos messages. Depuis quelques mois Facebook a mis en place un nouvel outil qui peut révolutionner vos relations avec votre public : le direct. Vous vous filmez en direct live et la vidéo est retransmise sur votre profil. Vos fans peuvent réagir en direct, liker et même vous parler directement.

A l’occasion de concert (Emergenza ou autre) profitez en pour interagir avec votre fan base et leur demander ce qu’ils veulent entendre en live.  Les events permettent en particulier de créer des questions et sondages qui sont très viraux.  

Quatrième étape : N’hésitez pas à interagir avec d’autres groupes (ou structures)

Participez à rendre le monde virtuel meilleur et partagez l’actualité d’autres groupes ou par exemple de salles de concerts. Cela pourrait les décider à également partager vos informations, ce qui élargirait donc incontestablement votre communauté.

A chaque concert profitez en aussi pour ajouter les groupes avec lesquels vous jouez et faites vous ajouter par eux. Sur un concert comme celui de Emergenza vous aurez 7 autres groupes avec lesquels échanger, une véritable opportunité.

Bonus : Le recyclage ca fonctionne pas que pour le plastique

Ce n’est pas impératif de publier sans arrêt du contenu nouveau, le tout est de privilégier du contenu intéressant et pourquoi pas qui a déjà fait ses preuves. Vous pouvez très facilement reposter les publications qui ont suscité de nombreuses réactions afin d’engager à nouveau votre communauté, et toucher une cible qui n’aurait pas vu la publication la première fois.

Attention néanmoins à ne pas aller trop vite, inutile de reposter un contenu publié la veille. Laissez passer quelques semaines pour ne pas que vos fans aient l’impression de se faire spammer.

Bonus 2 : penser géographie

Vous souhaitez toucher en particulier les fans de votre ville ou de votre région ? vous pouvez géolocaliser les messages que vous postez et ceux-ci atteindront un pourcentage plus élevé de fans à l’emplacement ciblé. Super utile pour les dates de concerts ou vos passages sur des radios locales par exemple.

N’oubliez pas de solliciter au maximum vos amis, qui partageront les posts et les rendront visibles de manière concrète à leur propre entourage.

Petit plus sur facebook, vous pouvez “booster” vos publications. Ne choisissez que celles dont vous êtes sur de l’impact, celles qui vous semblent être les plus importantes.

Vous avez désormais pas mal de clefs en main pour gérer au mieux la page facebook de votre groupe. Gardez néanmoins bien en tête que l’engagement de votre communauté est IMPREVISIBLE. Ne paniquez pas si l’un de vos post ne marche pas aussi bien que vous l’auriez espéré, et faites en sorte de ne pas reproduire les mêmes erreurs au prochain.

Ne vous attendez pas non plus à voir passer votre nombre de fans de 100 à  1482 en deux jours, cela prend du temps et il faut être armé de patience.

Pensez à consulter les statistiques de la page de temps à autre pour voir l’évolution de celle-ci, voir ce qui fonctionne ou non.

Et enfin : amusez vous ! La musique est avant tout une affaire de plaisir et de passion, donc faites avant tout ce que vous aimez.